Tout le long de mon parcours, j'ai développé un intérêt pour le réel et comment nous nous mouvons à travers lui. De cette envie d’aller à la rencontre des êtres humains et de leurs espaces, la base de ma vision de la photographie se veut comme une documentation poétique de l’expérience du quotidien par un point de vue intime.

À travers mon expérience de la photographie documentaire, j'ai pu réfléchir sur la manière d'interagir avec les autres. La lenteur de production qu’amène le documentaire m'a montré une manière  différente de faire émerger le réel qui va alors au-delà de la consommation normative des images photographiques.

Suite à des études en histoire de  l’art à l'Université du Québec à Montréal, je me suis intéressé l’errance. Celle-ci se veut un mouvement, un élan dans l’espace qui accepte le hasard et l’erreur dans une quête partielle d'un «lieu  acceptable», c’est-à-dire, un espace intermédiaire qui joue avec les limites de l’imaginaire et du réel. De plus, l’errance fait valoir une relation non linéaire au temps et soutient le croisement et la rencontre entre les temporalités. Ce principe permet alors d’atteindre un «temps acceptable» qui s’ancre dans le présent tout en étant ouvert au passé.

Cette même expérience du réel se prolonge aussi dans l’écrire qui est un autre moyen de créer des images. L’écriture est une manière d’explorer d’autres dimensions de l’expérience intime par l’évocation de souvenirs proches ou lointains.

CONTACT:

Courriel: jeremie.dube-lavigne@hotmail.com

Téléphone: 514-567-7332

Using Format